Tirages des tarots, astrologie ou voyance : votre nouveau site de voyance au féminin




Bonjour Ă  toutes et Ă  tous,

 

En cette période estivale et jusqu’au 23 août, nous fêterons l’anniversaire des natifs du signe astrologique du « Lion ».

 

 Avec son tempĂ©rament de feu, le natif du Lion possède un caractère bien affirmĂ©, il est fier parfois mĂŞme orgueilleux et bien dĂ©terminĂ© Ă  rĂ©ussir et Ă  s’imposer dans tous les domaines et dans toutes les situations que la vie lui prĂ©sente.

 

Il est généralement reconnu pour sa générosité, sa justice et sa noblesse de coeur mais certains natifs peuvent également se montrer dominateurs, susceptibles et s’offenser facilement.

 

 Alors bon anniversaire Ă  tous nos amis « Lion »…

 

Nous commencerons l’agenda de ce mois avec la date du 19/08, journée mondiale de l’aide humanitaire. Dans de nombreuses régions du globe, des humanitaires travaillent souvent au péril de leur vie et dans l'anonymat le plus total - ce ne sont pas eux qui font la une des médias bien qu’ils devraient être publiquement et mondialement remerciés pour le travail formidable et indispensable qu’ils accomplissent -. Ils accomplissent leurs tâches en toute discrétion, en toute humilité, en toute efficacité…

 

L’aide humanitaire, synonyme de solidarité internationale intervient dans de nombreux domaines, les plus connus étant l’aide alimentaire, la santé, la protection des enfants, leur éducation et leur formation. Même s'ils paraissent accomplir un travail de fourmi, leurs interventions sont indispensables et permettent à des populations d’être sauvées et assistées lors des périls qui les menacent suite à des catastrophes naturelles comme les séismes ou provoquées par l’homme comme les guerres ou les attentats.

 

L’aide humanitaire permet aux populations sinistrées de retrouver un minimum de soutien et de dignité dans des moments où elles se trouvent le plus fragilisées. Soutien et dignité que chaque être humain est en droit d’attendre.

 

Promulguée le 19 août, la Journée Mondiale de l'aide humanitaire a pour but de sensibiliser l'opinion publique à l'assistance humanitaire et à la nécessité de soutenir ces actions partout dans le monde.

 

Chacun peut y contribuer à sa façon ; ceux dont le métier est de soigner peuvent par exemple effectuer un stage de plusieurs semaines dans un dispensaire en Afrique ou un autre pays en besoin pour soigner ou former du personnel. D’autres comme les instituteurs peuvent apporter leur contribution en enseignant dans certaines contrées du monde en demande et pour ceux qui ne savent pas comment contribuer, un don même minime peut représenter beaucoup s'il est bien utilisé sur le terrain. Et comme le précise Monsieur Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l'ONU :

 

"Les travailleurs humanitaires sont ceux que nous dépêchons sur place pour montrer notre solidarité avec ceux qui souffrent. Ils représentent ce qu’il y a de meilleur dans la nature humaine mais leur travail est dangereux..."

 

L’aide humanitaire en apportant aide et assistance aux populations sinistrées et défavorisées à travers le monde, a le pouvoir de dissoudre les frontières que l’homme a créées qu’elles soient physiques ou morales ; l’aide humanitaire permet à l’homme de se rapprocher et de découvrir sa véritable nature, d’ouvrir et d’épanouir le joyau qu’il possède en lui, générateur de compassion et de mille autres satisfactions…

 

 Dernière date de l’agenda retenue pour ce mois, mais Ă´ combien importante, le 29/08, journĂ©e mondiale contre les essais nuclĂ©aires –

 

 Depuis que les essais nuclĂ©aires ont dĂ©butĂ© au milieu du 20ème siècle (le premier datant de 1945), près de 2 000 ont Ă©tĂ© effectuĂ©s d’abord dans l’atmosphère puis de façon sous-terraine ou sous-marine. Si les effets dĂ©vastateurs de ces essais sur la vie humaine n’ont guère Ă©tĂ© pris en considĂ©ration, on s’est encore moins prĂ©occupĂ© des retombĂ©es radioactives de ceux conduits dans l’atmosphère.

 

 La prise de conscience des dĂ©gâts occasionnĂ©s pendant ces campagnes d'essais a Ă©tĂ© lente Ă  venir mais, peu Ă  peu, de plus en plus de pays ont dĂ©cidĂ© de renoncer aux essais nuclĂ©aires.

 

Un traité sur l'interdiction totale des essais nucléaires a été ouvert à la signature en 1996... mais il n’a jamais été mis en application faute, justement, de signataires en nombre suffisant ! Le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE), interdit les essais nucléaires partout sur la planète – au sol, dans l’atmosphère, sous l’eau et sous terre –

 

 La journĂ©e du 29/08 met en Ă©vidence les efforts de l'Organisation des Nations Unies et de ses partenaires afin d’informer le public de l'importance de l’interdiction des essais nuclĂ©aires pour permettre un monde plus sĂ»r et plus sĂ©curisĂ©.

 

 Les activitĂ©s entourant la journĂ©e sont nombreuses : colloques, confĂ©rences, expositions et concours se dĂ©roulent dans le monde entier pour attirer l'attention sur les dangers des essais d'armes nuclĂ©aires, sur les menaces qui pèsent sur l'homme et l'environnement et sur la nĂ©cessitĂ© d’éliminer dĂ©finitivement toutes les armes nuclĂ©aires.

 

Nous terminerons cette gazette d’août 2016 d’une manière plus légère en évoquant le génie de la Renaissance : Léonard de Vinci. En effet, cette année voit l’anniversaire des 500 ans de l’arrivée de Léonard de Vinci au Château de Clos Lucé en France ; c’est donc l’occasion de faire un clinc d’oeil à la vie au combien extraordinaire et remplie de cet humaniste visionnaire aux multiples dons et talents.

 

Léonard de Vinci naît le 15 avril 1452 dans un petit village à côté de Florence en Italie. Après une éducation assez libre où il apprend les rudiments de la lecture, de l’écriture et surtout de l’arithmétique, il rentre dans l’atelier du peintre Verrochio de grande renommée. Lorsqu’il quitte son maître à 26 ans, Léonard a déjà acquis une belle réputation d'artiste peintre.

 

 Il consacre sa vie Ă  la recherche de la connaissance. C’est ainsi qu’il sera peintre, sculpteur, inventeur, ingĂ©nieur, scientifique, anatomiste, humaniste, philosophe, musicien, poète, Ă©crivain … il est pour beaucoup un esprit universel, qui fascine encore cinq cents ans plus tard. Il est fĂ©ru de sciences : il Ă©tudie les mathĂ©matiques, l’anatomie animale et humaine ainsi que le vol des oiseaux. Son grand-père Antonio da Vinci lui apprend le don d'observation de la nature, lui rĂ©pĂ©tant constamment « Po l’occhio ! » (ouvre l’oeil !).

 

L’étude minutieuse et permanente de la nature lui permettra de dire : « Prenez vos leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur ».

 

Conseil suivi par nos chercheurs et ingénieurs actuels qui s’inspirent et appliquent de plus en plus le principe du biomimétisme (du grec bios, vie, et mimésis, imitation, le biomimétisme observe et s'inspire de la nature pour produire des applications respectueuses de l'environnement) dans les nouvelles techniques et technologies. Tout ce dont l’homme a besoin existe déjà sous une certaine forme dans la nature, il appartient à l’homme de le découvrir, de s’en inspirer et de le transposer dans la vie de tous les jours.

 

Vers 1494, Léonard de Vinci peint la « Cène » le tableau mythique représentant le dernier repas de Jésus-Christ (conservé actuellement à l’église Santa Maria delle Grazie à Milan).

 

 En 1516, il est alors âgĂ© de 64 ans lorsqu’ il franchit les Alpes Ă  dos de mulet, accompagnĂ© de certains de ses disciples pour se rendre au Château LucĂ© près du Château d’Amboise et du roi François 1er. Il a pris soin de rapporter de Rome, dans ses sacoches de cuir, l'ensemble de ses carnets et croquis qui tĂ©moignent de la richesse et de la diversitĂ© de son oeuvre, ainsi que trois de ses chefs-d’oeuvre en peinture : La Vierge, l'Enfant JĂ©sus et sainte Anne, Saint Jean Baptiste et la fameuse Joconde qui sont aujourd'hui conservĂ©s au MusĂ©e du Louvre.

 

 Il vit et travaille au Château LucĂ© les trois dernières annĂ©es de sa vie.

 

 CĂ©libataire sans enfant, ce gĂ©nie lèguera la totalitĂ© de son oeuvre considĂ©rable Ă  son disciple prĂ©fĂ©rĂ© et Ă©lève, incluant entre autres les cinquante mille documents multidisciplinaires rĂ©digĂ©s en vieux toscan et cryptĂ©s par lui-mĂŞme.

 

Vingt ans après la mort de Léonard, François Ier dira au sculpteur Benvenuto Cellini : « Il n'y a jamais eu un autre homme né au monde qui en savait autant que Léonard, pas autant en peinture, sculpture et architecture, comme il était un grand philosophe ».

 

 Nous terminerons cet article avec les mots de LĂ©onard : « une journĂ©e bien remplie donne un bon sommeil, une vie bien remplie donne une mort tranquille ».

 

 Je vous souhaite un bel Ă©tĂ©, de bonnes vacances et vous propose de nous retrouver en septembre…

 

Mylène


Dernier article


©2018 EyesVoyance - est un site destinée aux arts divinatoires tels que l'Astrologie, la Cartomancie, les Médiums, la Numérologie, la Tarologie et la Voyance. L'utilisation du site est réservé ŕ une public adulte. L'ensemble de vos interlocuteurs vous garantissent une consultation téléphonique (ou tout autre support) totalement confidentielle et privée. Chaqu'un est tenu au secret professionnel le plus stricte et rigoureux.